Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Agrippa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Biographies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Jeu 18 Fév - 13:11 (2010)    Sujet du message: Agrippa Répondre en citant


Nom d'usage : Agrippa

Pseudonyme : Henri-Corneille Agrippa de Nettesheim

Date / Lieu de Naissance : 14 Sept. 1486 à Cologne (Allemagne)

Date / Lieu de Décés : 18 Fév. 1535 à Grenoble

Nationalité : Allemande

Profession : Médecin, Astrologue et Philosophe



Biographie

Agrippa mena une vie très aventureuse. Doué de beaucoup d'esprit et de savoirs, il était d'une humeur chagrine : ainsi tous ses écrits sont marqués d'une critique outrée et d'une satire amère. Comme Paracelse, son contemporain auquel on l'associe, il se plaisait à avancer des paradoxes.

Sa carrière, moitié scientifique, moitié politique, fut toujours orageuse. Il suivit d'abord le parti des armes en servant durant sept années dans les armées de Maximilien Ier en Italie. Il reçut, en récompense de sa valeur, le titre de chevalier. Quittant ensuite cette carrière, il étudia le droit, la philosophie, la médecine et les langues.

Venu en France en 1506, il fut nommé, en 1509, professeur d'hébreu à Dôle, où il expliqua publiquement le livre de Reuchlin, « De Verbo mirifico », premier ouvrage européen entièrement consacré à la kabbale. Il décida de défendre une jeune paysanne accusée de sorcellerie comme le fera son élève Jean Wier dans « De praestigiis daemonum » (De l'imposture et tromperie des diables - 1564) et s'attira la colère des inquisiteurs. Accusé d'hérésie, il doit se réfugier à Londres.

A son retour d'Angleterre, il professa la théologie à Cologne, et, en 1511, fut choisi par le cardinal Santa-Croce pour siéger comme théologien à un concile tenu à Pise. Peu après, il professa à Pavie et ouvrit des cours sur Mercure Trismégiste (théologien).

Il quitte l'Italie en 1518. Après avoir demeuré quelque temps à Fribourg et à Genève, il s'établit à Lyon, en 1524, pour y exercer la médecine, dix-huit ans après avoir reçu le titre de docteur. Ses connaissances pratiques se bornaient à un répertoire de formules qu'il employait empiriquement. Il n'en n'obtint pas moins une réputation assez brillante pour que Louise de Savoie, mère de François Ier, le nommât son médecin. Louise de Savoie voulait également qu'il fût aussi son astrologue , mais Agrippa répondit qu'il ne devait pas être employé à satisfaire une vaine curiosité. Cette réponse était l'expression de son mépris pour un art toujours futile et quelquefois dangereux.

Chassé de France, il se rend aux Pays-Bas où il devient historien de cour et archiviste de Marguerite d'Autriche régente des Flandres. A la mort de la régente, Agrippa composa son oraison funèbre.

Il avait publié, quelque temps auparavant, son ouvrage « De la Vanité des sciences » qui fut vivement censuré par ses ennemis. Peu de temps après, ces derniers s'élevèrent avec encore plus de force contre son ouvrage « Philosophie occulte » publié à Anvers qui le fit d'ailleurs accuser de magie.

Ses puissants protecteurs ne purent empêcher qu'il ne fût jeté dans les prisons de Bruxelles. Après un an de détention, il se rendit à Cologne, dont l'archevêque avait reçu la dédicace de sa « Philosophie occulte ».

Agrippa ne redouta le fait pas de retourner en France dans le but de s'établir à Lyon, mais à peine arrivé dans cette ville, il y fut arrêté pour avoir écrit contre la reine mère. Sorti de prison en 1533, il alla finir sa carrière à Grenoble, dans un hôpital. Il meurt à l'âge de 49 ans.

Il ne professa jamais publiquement la religion réformée : il fut catholique autant que pouvait l'être un homme qui distribuait des formules pour composer de parfums et des talismans magiques...

Principale Bibliographie

De incertitudine et vanitate scientiarum, declamatio invectiva (Paradoxe sur l'incertitude, la vanité et l'abus des sciences)
La Philosophie Occulte ou la Magie : Tome 1
La Philosophie Occulte ou la Magie : Tome 2
La Philosophie Occulte ou la Magie : Tome 3
La Philosophie Occulte ou la Magie : Tome 4
 

_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Fév - 13:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Biographies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE