Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Les hominidés australiens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Créatures
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Ven 19 Fév - 17:47 (2010)    Sujet du message: Les hominidés australiens Répondre en citant


Le yowie et toutes les créatures apparentées en Australie sont connues depuis des millénaires par les aborigènes australiens et on développer à leur sujet un important folklore et une riche collection de noms. En voici quelqu'uns. Il ne faut pas croire que derrière chaque nom se trouve une espèce particulière, une mème forme peut être désignée sous des noms différents par des tribus différentes. On semble toutefois distinguer quatre catégories d'hominidés en Australie qui pourraient correspondre à quatre espèce différente:
. Le yowie classique, de taille humaine et qui pourait être un descendant non métissé de l'Homo erectus (yowie, yahoo, devil-devil, dulugal, homme gubri et femme hoori)
. Une créature gigantesque allant jusqu'à 3 mètres au corps ou au visage de gorille qui pourrait être apparenté au gigantopithèque. (jimbra, géant de Turramuli, lo-an, géant Quinkin, doolagall, doolegard, dooligah, doolagarl, gurumuka, Jinberringa, Jinka, Pankalanka, géant de Neriga)
. Un hominidé de très grande taille aux mœurs cannibales qui utiliserait des outils de pierre et pourrait faire du feu et qui aurait pour origine un erectiné de grande taille et gracile. (tjangara, homme-monstre du plateau de Lamington, koyoreowen, yay-ho, makoron koro, abominable homme de Spinifex, Nookoonah)
. On a enfin un homoncule à fourrure allant jusqu'à 4 pieds de haut qui aurait peut être un rapport avec l'Homo floresiensis, (Jongari, junjadee, junjari, junjuddi, kuritjah, yuuri)



Abominable homme de Spinifex: Autre nom donné localement au Tjangara.

Big black fellow: Autre nom donné par les habitants de Port Philip à la créature appelé Noocoonah. Elle est plus grande qu’un grand arbre Gommier. Elle peut arracher des arbres par la racine et les empoigner avec ses bras. Son activité favorite est de roder la nuit pour tuer les bons compagnons noirs. Son empreinte est environ trois fois aussi grande qu’un pied ordinaire et a une forme qui ressemble à celle d’un pas humain.

Brown Jack: Pour les habitants de la tribu Gubayinger de la région de Kempsey, Nouvelle Galles du sud, un Brow Jack est une sorte de yowie de 4 pieds de haut. Il est capable d'hypnotiser une personne (figée de peur) qui le regarde dans les yeux. Il est effronté et s'approche souvent des gens autour des feux de camp pour voler de la nourriture.

Devil-devil: Anglicisme donné par les aborigènes occidentalisés au Yahoo. Ils le décrivent comme ressemblant à l’homme presque de la même taille, mais plus svelte avec de longs cheveux blancs et raides lui descendant de la tète sur le visage, ce qui lui cache ses traits. Les bras sont extraordinairement longs et munis aux extrémités de grandes serres, les pieds sont tournés vers l’arrière. C’est un monstre hideux avec un caractère épouvantable et une apparence simiesque.

Doolagall: Variation tribale du sud de la Nouvelle Galles du sud.

Doolagarl: (Grand homme velu), nom donné par les aborigènes locaux aux créatures velues dans le sud est australiens (Victoria) et qui ont été décrites comme des très grands yowies redoutables pour les collons dans les années 1800.

Doolegard: Variation du terme Doolagarl par les aborigènes du district de Bega, Nouvelle Galles du sud. Cette créature habite la région de la montagne Brown. Les traditions disent que le Doolegard était un grand homme-bête velu qui à l’époque du temps des rêves consommait des aborigènes. On dit aussi Monstre de Bega.

Dulugal: Nom donné au yowie dans le dialecte Ngarigo parlé dans la région de Delegate, près de Bombala, Nouvelle Galles du sud.

Géant Quinkin: Le peuple Yalanji du cap York décrivaient aux colons blancs le géant Quinkin comme étant plus grand que les arbres. Il est plus puissamment bâti qu’un homme, les bras et les jambes étaient longs, les mains étaient munies de griffes aiguisées. La tète semblait être posée directement sur les épaules. On disait qu’il résidait dans les montagnes, qu’il était nocturne. Il est cannibale et peut grimper aux arbres. Ses hurlements effrayants, ses grognements et sa puanteur ont été mentionnés. Il y a plusieurs récits d’aborigènes se battant avec eux et les tuant. On dit aussi géant de Turramuli.

Géant de Nerriga: Nom local donné au Doolagall par les blancs et les aborigènes dans la région de Nerriga au bord de Braidwood, Nouvelle Galles du sud. Cette bête à l’aspect d’un gorille a été vu dans la chaîne de Budawang à proximité.

Géants de Turramuli: Au cap York dans le Queensland, l’ancienne tribue Yalanji et d’autres reconnaissent l’existence de deux sortes de bêtes humaines, les géants de Turramuli et les Imjim. Les Imjim faisaient de 2 à 2,3 mètres de haut et ressemblaient aux yowies, par contre les géants de Turramuli faisaient presque 3 mètres de haut. Ils vivaient dans les montagnes de Quinkin et ils étaient féroces et les aborigènes se tenaient à distance d’eux car ils les tuaient pour les manger. Finalement, les Yalanji en ont eu assez et se sont réunis pour les combattre, les géants furent tous exterminés mais on dit qu’il y a encore des survivants.

Gubla: Nom que les aborigènes locaux ont donné au hurlement terrifiant qu’émettait le Yowie qui vivait dans la vallée de Megalong dans le voisinage du « trou du diable » près de Narrow Neck, Katoomba. Ce hurlement était connu dans toutes les régions de Jenolan, Kanangra et Kowmung, et tenait tout le monde en respect.

Gurumuka: Géant similaire à celui de Turramuli, connu des aborigènes de Groote Eylandt dans le golf de Carpentaria. Il faisait jusqu’à 3 mètres de haut et était puissamment bâti. Il avait de grandes dents dont il se servait dans son régime omnivore pour consommer des aborigènes. Les tribus locales de Groote Eylandt ont finalement réussi à l’exterminer

Homme-monstre du plateau de Lamington: Depuis que les colons ont pénétré les vallées de Numimbal et de Twed et les chaînes frontalières de la Nouvelle Galles du sud, au sud on leur a raconté les récits d’une bête humaine velue de 2,6 à 3 mètres de haut. Les femelles avaient de longs seins pendants et étaient moins velues que les mâles. Les aborigènes mirent en garde les premiers colons de ne pas s’approcher des falaises de Lamington.
Les observations de la créature du plateau de Lamington ont continué jusqu’aux années récentes. Dans la vallée de Twed par exemple autour de 1935, le bétail d’une ferme isolée fut massacré par un mystérieux prédateur, on attribua la responsabilité à l’homme-monstre.

Jimberringa: Variation locale du nom Jimbra qui donna le nom a une petite ville au nord du grand désert sableux. Autour de 1960 Andy Hoad et Bret Taylor lors d’une prospection dans la région de Kalgoorlie, ont vu quatre Jimbras, une femelle de 7 pieds de haut, une autre plus petite, et un mâle de presque 9 pieds de haut. Sur leur retour, ils virent un énorme mâle de 10 pieds de haut en train de démanteler leur cabane de prospection.

Jinka: Aussi connu sous le terme de Jimbra. Ce sont de monstrueux gorilles vivant dans le grand désert sableux au sud du plateau de Kimberley. Ils sont puissamment bâtis et font de 3 à 4 mètres de haut. Mme Joan Mc Kendrick en 1972 a vu leurs traces gigantesques de 2 pieds et 6 pouces de long près du lac Tobin dans le coin sud est du grand désert sableux.

Jinkarras: Les indigènes de la chaîne de Mc Donnell parlent d’une population d’homoncules vivant dans les grottes et souterrains des montagnes se trouvant dans l’extrême Nord de l’Australie du sud. Ces êtres ont un corps dépourvu de pelage à la peau sombre d’une hauteur d’environ 5 pieds, la carrure est mince, les jambes sont maigres et les bras longs. La tête est recouverte d’une tignasse de cheveux ébouriffés descendant le long de la colonne vertébrale. Lesyeux sont petits et scintillant. Ces créatures sont pourvues d’une courte queue ressemblant à celle d’un singe et dégagent une forte odeur. Ils auraient l’usage du feu et d’outils primitifs.

Jongari: Petite race d’hommes velus connue de la tribu Waka-waka du district de Gayndah dans le Queensland, ils font 1 mètre de haut. Ils sont appelés par d’autres noms par les autres tribus dans différents districts. Dinderi est un autre nom. Une tribue vivrait près des montagnes de Glasshouse et ont a trouvé des outils de petite taille.

Junjadee: Petit homme sauvage, version miniature du Yowie sur qui a enquêté Gary Opit, spécialiste de l’environnement.

Junjari: Jill Slac a consacré un chapitre de son livre: Then and Now, an original history of Gayndah au Junjari, petit peuple qui vivait dans les collines, les trous d’eau et la dense brousse des régions de Gayndah et d’Eidsvold, et associés de près aux goondiels qui sont les docteurs aborigènes possesseurs de mystérieux pouvoirs.

Junjuddi: Petit homme velu aperçu par les colons blancs dans la zone de la gorge de Carnavon, Queensland. Il fait juste un peu plus de 1 mètre de haut, il a le torse comme celui d’un homme, les membres comme ceux d’un singe. Selon le folklore aborigène il est velu avec une tète allongée. Le mâle de l’espèce possède une fourrure bleue.
La famille de Nathan Moilan a eu diverses expériences avec ces petits homins dans la chaîne de Kirrama dans les années 1990 dans le nord du Queensland. Une fois alors que l’oncle est le père de Nathan dormaient dans une cabane dans une exploitation forestière, ils furent attaqués par un Junjadee qu’ils ont du maîtriser et faire partir. Il était plus petit qu’un homme, était couvert de poils sombres. Il était très fort et avait une poigne puissante.

Koyoreowen, Yay-ho: Autres noms donnés au Tjangara par les légendes tribales. Ces cannibales géants résidaient sur le sommet des montagnes et ils pouvaient tourner leurs pieds en arrière pour éviter d’être pistés.

L’homme Gubri et la femme Hoori: C’est la forme locale du Yowie connue par les anciennes tribues de la zone de Frog Hollow dans les montagnes Bleues (Nouvelle Galles du sud). Ils habitaient une formation rocheuse dominant maintenant le circuit de course de Catalina, près de Katoomba. Ils étaient craints et respectés par les aborigènes locaux qui subissaient leurs actes de cannibalisme. L’homme Gubri et la femme Hoori étaient couverts de longs poils, se nourrissaient de racines et de baies ou d’animaux. Ils émettaient de forts hurlements sur tous les gens qu’ils voyaient les espionner.

Lo-an: Homme singe monstrueux connu de la tribue Kulin dans la région de Yarra Flats à Victoria. Ces géants contrairement aux yowies plus primitifs, utilisaient des outils rudimentaires et faisaient du feu. Selon la légende locale, ils ont suivi les cygnes migrateurs jusqu’à la côte où ils s’établirent au promontoire de Wilson.

Makoron Koro: (géant velu de la foret, l’homme abominable), dans les années 1860, dans la vallée de Cradle dans la partie centrale de la Tasmanie, un groupe d’explorateurs a été terrifié la nuit à leur camp par un rugissement étourdissant provenant des profondeurs de la foret. Les aborigènes locaux leur ont dit que c’était le cri du Makoron Koro, une bête humanoïde géante capable de tuer n’importe qui qu’elle croise sur son chemin. Ces créatures se déplaçaient dans les montagnes seules ou en couple mais souvent en groupes familiaux. Les mâles étaient très puissamment musclés et velus, alors que les femelles avaient de longs seins pendants.
Monstre de Milla-milla: Homme velu connu collectivement par les habitants du district d’Innisfail, les rapports sur son activité ont été abondants dans les années 1800.

Noocoonah: Dans l’article «Reminiscences of a sojourn in south Australie» (Londre, Kentand Richard 1849, p135-136) on parle d’une tradition indigène à Port Phillip au sujet d’un grand compagnon noir appelé Noocoonah qui est carnivore et laisse des traces de forme humaine. Date: années 1840.

Pankalanka: Nom sous lequel sont connus par les aborigènes et les blancs d’horribles hominidés brutaux dans le Territoire du nord. En août de 1968, un géant de 2,6 mètres de haut avec de longs cheveux blancs a surpris une femme promenant son chien près de la rivière Katherine. Il tua son chien et la poursuivit en grondant et en hurlant. Il avait de grands organes génitaux, des bras musclés très velus et de grandes mains avec des ongles longs.
M. Jack Petheridge en 1898 dans le nord de l’Australie de l’ouest observa un énorme singe de l’apparence d’un gorille qui s’avança vers lui d’une façon menaçante. Il tira plusieurs fois pour l’abattre, ses compagnons virent le corps plus tard, ils le laissèrent sur place et quittèrent les lieux.

Tjangara: (grand homme velu) Dans le folklore tribal de l’Australie de l’ouest le Tjangara était une énorme bête humaine de plus de 10 pieds de haut qui parcourait la brousse munie d’une grosse massue, il tuait et mangeait des aborigènes qui avaient la malchance de le rencontrer.
Il vivrait toujours dans les plaines de Nullarbor du sud australien. En août 1972, un prospecteur, Steve Moncreif explorait un lit asséché de rivière dans la chaîne d’Oolea près du lac Yarle au bord du grand désert de Victoria, il rencontra un tjangara qui le chargea, il eut sa vie sauve en lui jetant un piolet dans le visage.

Wattun Goori: Nom donné par le peuple Dharawal du sud est de l’Australie aux hommes velus. Ils distinguent deux sortes de Wattun Goori:
-Le Dooligah qui était un homme velu géant aussi haut que les arbres.
-Le Kuritjah qui était un petit homme sauvage haut de quelques pieds.

Yahoo: Autre nom donné au yowie. Son éthymologie aurait deux explications: Joyner (1977: 12) trouve l’origine du mot Yahoo dans une lettre au journal « Queanleyan Newspaper » de 1903 qui affirme que ce mot dans un dialecte de la région de Snowy Mountain veut dire « oiseau bavard à couronne grise (Pomatostomus temporalis). Et puis le dictionnaire national australien dit que RH. Croll en 1928 affirme que ce mot provient de Yah-hoo, oiseau-chat dans la région de Victoria. C’est plus probablement un oiseau bavard comme l’oiseau chat ne vit pas aussi loin dans le sud de l’Australie.

Yaroma: Le peuple Gundungurra du sud est des montagnes Bleues parlaient avec crainte du Yaroma. C’est une créature ressemblant à l’homme, mais plus grande, elle est couverte de poils, sa bouche est assez grande pour avaler d’un coup un aborigène. Ces créatures se présentent souvent par couple, collées dos à dos pour voir dans toutes les directions. Ils se déplaçaient par une série de bonds. Les Yaromas ont de longs pieds différents de la forme d’un pied humain. Si un homme est poursuivi, il doit sauter dans un trou d'eau et nager parce que le Yaroma n'aime pas l'eau.
Si un Yaroma s'approche d'un village, les aborigènes se frottent le ventre en crachant dans sa direction pour le faire partir, ou bien ils frappent l'un contre l'autre des bâtons enflammés pour produire des étincelles. Ceci fait habituellement disparaître la créature dans le sol avec un flash de lumière. Ils ont de longues dents qu'ils aiguisent contre les rochers qui en gardent les traces.

Yuuri: Le Yuuri est un petit homme velu dans la tradition aborigène. Il ne fait pas plus de 4 pieds de haut, il est couvert de poils, il a de longs ongles et de grandes dents. La femelle est appelée Yuuriwinaa (femme velue), elle fait environ 3 pieds de haut, elle est très velue et vraiment puante, elle a de grandes canines.

Autres noms pour le yowie: Yowri, Dooligah, Gooligah, Thoolagal, Moomega.
Autres noms pour le Junjadee: Winambu, Waaki, Nimbunj, Nambunj.

source : Jean Luc DREVILLON
 

_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Fév - 17:47 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Créatures Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE