Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Histoire tragique....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 07:56 (2010)    Sujet du message: Histoire tragique.... Répondre en citant


Histoire tragique de la Vie et la Mort du plus Remarquable professeur de l’École d’Industrie de Huangguang dans la Province de Hubei
 

L'après-midi du 20 août 2003, Ouyang Ming, le plus remarquable professeur de l’École d’Industrie de Huangguang a été torturé à mort pour sa persistance dans la pratique du Falun Gong. Nous raconterons sa souffrance de janvier 2000 au 8 août 2003.

Le 15 janvier 2000, était le début des vacances d'hiver de l'école. Il a décidé de clarifier la vérité du Falun Dafa au gouvernement et de leur dire que le Falun Gong était bon pour la nation et le peuple. Il voulait leur parler de son expérience de six années dans la cultivation de Dafa. Il a donc fait le voyage à Beijing. Les fonctionnaires au bureau des appels de l'état n'écoutaient pas ce que les pratiquants de Falun Gong avaient à dire, ils le transformaient en un lieu où la police pouvait facilement arrêter les pratiquants de Falun Gong. Ne voyant aucun autre recours, Ouyang Ming alla seul place Tienanmen pour pratiquer le Falun Gong. Il fut arrêté et emmené au premier Centre de Détention de Huangguang où il fut détenu un mois et souffrit une torture inhumaine. Les criminels l'ont non seulement battu cruellement tous les jours mais ont aussi uriné sur son visage après l'avoir forcé à s'accroupir. Dès son arrivé au Centre de Détention, il a été torturé par diverses méthodes cruelles. Par exemple: le " marteau du cœur"( forcé à s'appuyer contre le mur pendant que les criminels frappe à coups de poing la poitrine dans la région du cœur à maintes reprises jusqu'à ce qu'ils soient épuisés); le" viande rôtie "(ils frappent à coups de poing le visage de façon continue jusqu'à ce qu'il ressemble à de la viande rôtie); les " pieds de cochon rôti "(ils frappent doigts et orteils avec des outils lourds); etc. Même après avoir été battu, il était forcé à rester dans une position pendant une longue période de temps sans se déplacer. Il avait souffert " les 108 méthodes " de torture cruelle dont les criminels lui avaient parlé. Cela a sérieusement endommagé sa condition physique.

La torture mentale qu'il a soufferte n'était pas plus facile. Par exemple, il a demandé à voir sa mère mourante une dernière fois. Le " bureau 610 " de la Ville de Huangguang et le Bureau de la Sécurité Public ont refusé. Li Ming, le chef du poste de police a transféré Ouyang Ming à la section criminelle violente parce qu'il persistait à cultiver le Falun Gong, et incité les criminels à le battre sauvagement. Son visage est devenu méconnaissable dû aux coups et les saignements n’on pu être arrêtés pendant plus de deux heures. Son corps entier était enflé, la peau se rompait et la chair éclatait Plus tard, ses mains et pieds ont été enchaînés séparément. En outre, la police a mis une troisième paire de menottes à travers les deux chaînes (avec un poids total d'approximativement 70-80lbs). Depuis il était incapable de se tenir debout, il devait ramper. Dix jours plus tard, la police a enlevé les chaînes. Après qu'il ait été libéré du Centre de Détention, il avait l'occasion de quitter la Chine avec l'aide de son frère qui vivait déjà à l'étranger. Cependant, comme le Falun Dafa n'était pas encore restauré en Chine, il a décidé de rester pour continuer à clarifier la vérité au sujet du Falun Gong au gouvernement et au peuple.

D'avril 2000 à mai 2000, la Ville de Huangguang a commencé une classe de lavage de cerveau. Les employés de son école et les officiers de la sécurité publique ont amené Ouyang Ming au Centre de formation de Milicien de Lukou où il a souffert un châtiment physique sévère et a été forcé d’écouter quotidiennement des articles calomniant Dafa. Comme il ne coopérait pas, il a été forcé à rester debout sous le soleil brûlant ou à courir longtemps. Les fonctionnaires ont utilisé beaucoup de ruses sans scrupules pour contraindre des pratiquants de Dafa à signer leurs noms sur La " Déclaration de Repentir "[dans cette déclaration, le pratiquant est forcé d’admettre qu’il se repent d’avoir pratiqué le Falun Gong, promettant d’arrêter la pratique, et de ne jamais plus s’associer aux autres pratiquants ou aller à Beijing faire appel pour le Falun Gong]. Si un pratiquant ne signait pas son nom, six ou sept types forts le forçaient à faire des choses humiliant Dafa et le Maître. Ouyang Ming a été menacé et contraint à signer son nom sur la " Déclaration de Repentir " par sept personnes qui étaient employés du " bureau 610 " [un bureau spécifiquement créé par le gouvernement chinois pour persécuter le Falun Gong. Il a le pouvoir absolu partout sur chaque niveau d'administration dans le parti, aussi bien que sur les branches politiques et judiciaires], du Comité Politique et Judiciaire, de la Section No.1 du Bureau de la Sécurité Public, et de son école. Après qu'il ait refusé de signer, ils lui ont mis les menottes, lui ont enlevé tous ses vêtements et l'ont forcé à humilier Dafa et le Maître. Pour éviter cela et s'éloigner du bâtiment, il a sauté du deuxième étage. Il a été envoyé à l'hôpital. Ces deux chevilles étaient brisées et sa vertèbre caudale cassée. Toutefois Zhou Yuhua, le chef de Section No.1 du Bureau de la Sécurité Public, est venu deux fois à l'hôpital le contraindre et le menacer pour qu’il arrête de pratiquer Dafa. Après avoir quitté l'hôpital, il était incapable de marcher normalement.

Son nom se trouvait régulièrement sur les listes noires de la police, parce qu'il continuait à pratiquer Falun Dafa fermement et résolument. Il était jeune et doué avec les ordinateurs. Le Bureau de la Sécurité Public avait dépensé beaucoup d'argent, de main-d'oeuvre, et de matériel pour le traquer. Un jour en novembre 2000, quelques personnes ont arrêté Ouyang Ming et l'ont fouillé. Alors ils l'ont battu devant la maison d'un pratiquant. Il a encore une fois été arrêté et enfermé à clé pendant un mois parce qu'ils ont trouvé quelques pages de matériaux de- clarification de la vérité au sujet du Falun Gong en sa possession. Un des prisonniers condamné à mort était un des assistants de Li Ming. Après que Li Ming lui ait donné un ordre, il a frappé à coups de poing le visage d'Ouyang Ming, en lui causant immédiatement des saignements. A ce moment, Ouyang Ming qui était un professeur remarquable a été licencié par l'école, à cause des pressions du " bureau 610 ".

En mai 2001, pour s’assurer que les autres professeurs ne soient pas trompés par la propagande anti-Falun Gong du gouvernement, il est allé à l’École Normale de Huangguang clarifier la vérité du Falun Dafa, sans penser à ses jambes estropiées. Il a été dénoncé aux autorités et de ce fait encore emmené au premier Centre de Détention. Dès qu'il est arrivé au Centre de Détention, les criminels l'ont battu cruellement et inhumainement. Il a fait une grève de la faim pour protester de sa détention illégale. Il était nourri de force deux fois par jour et chaque fois il a été piétiné sous les pieds des cinq ou six personnes qui le détenaient. Ils ont utilisé tous les genres d'outils de fer pour lui maintenir la bouche ouverte et le gaver cruellement. La moitié de ses dents de devant ont été cassées. Il a été torturé par chacun des équipements destinés au châtiment des criminels dans le premier Centre de Détention et il a extrêmement souffert. Juste entendre quelques-unes de ces sessions de torture fait froid dans le dos. Pendant ce temps, la femme d'Ouyang Ming a divorcé à cause de l’extrême pression.

Ouyang Ming a fait une grève de la faim pendant soixante-dix-huit jours et il n’avait plus que la peau sur les os. Bien qu'il fût à son dernier souffle à cause de la torture, il a encore été condamné illégalement à une année de " rééducation par le travail forcé " au Centre de Rééducation des Drogués de Wuhan Shizi Shan. non seulement il n’a pas récité les règles de la prison mais il n'a pas non plus coopéré avec les escrocs. Par conséquent, il a été battu quotidiennement au moyen des méthodes suivantes: " creuser le mur"(la tête contre le mur, entre le haut et le bas du corps à angle de quatre-vingt-dix degrés) et " coller le mur" (avec le dos appuyé au mur, un papier est tenu entre la tête et le mur, entre la main et la jambe de chaque coté du corps et entre deux jambes; et on ne doit pas faire tomber le papier) Il n’était autorisé à dormir qu une à deux heures par jour, pour une période de plus de quinze jours. Un jour la police a projeté une vidéo qui calomniait Falun Dafa. Ouyang Ming a refusé de la regarder. A la place, il a récité les sutras du Maître, les a écrits et les a donnés aux autres pratiquants. Par conséquent, il a été encore une fois puni. Le garde l'a forcé à s'asseoir sur un petit tabouret sans se déplacer pendant dix heures par jour pour vingt jours. Il s'est assis si longtemps que le pus et le sang suintaient de ses fesses. Plus tard, quand la prison n'avait pas assez de travail à faire dans la journée, Ouyang Ming était envoyé au camp militaire. La nuit, il était forcé à s'asseoir sur un petit tabouret et seulement autorisé à dormir un peu. Quand la prison avait du travail à exécuter dans la journée et qu’il ne pouvait pas achever ses tâches, ils ne lui permettaient de dormir qu’une heure le soir. Pour le forcer à arrêter la pratique du Falun Gong, la police a demandé à plusieurs personnes de le soumettre à un lavage de cerveau. Comme il avait une compréhension profonde et une connaissance large et profonde, et qu’il avait cultivé pendant plusieurs années, personne ne pouvait le persuader. Il a continué à citer le livre du Falun Gong, en fournissant des preuves fortes et un raisonnement juste et sensible. Il a aidé quelques pratiquants qui avaient arrêté de cultiver Falun Dafa sous la pression extrême à reprendre la cutlivation. Quelques agents de police comprenaient aussi que le Falun Dafa est bon. Même le psychologue a dit à Ouyang Ming après de longues discussions qu'il le respectait. Pas seulement cela, les criminels qui l'ont torturé sous la pression de la police comprenaient aussi la vérité de Falun Dafa. Parce qu'Ouyang Ming a refusé la persécution sans coopérer avec la police, les criminels ont été concernés aussi, ils ne se sont non seulement pasplaints à son sujet mais ils ont aussi dit: " Nous accepterions la punition pour vous professeur Ouyang en restant debout ". Quellles qu’aient été les méthodes de la police pour le forcer à renoncer à la cultivation dans Dafa, leurs plans n'ont pas réussi. Ouyang Ming est sorti du camp de travail forcé de Shizishan ouvertement et légitimement sans réciter le règlement de la prison et sans écrire la " Déclaration de Repentir ".

Ouyang Ming a souvent été suivi et a dérangé par les gens du Bureau de la Sécurité Public après avoir été libéré du camp de travail forcé de Shizishan. Pour clarifier la vérité de Dafa, Ouyang Ming a écrit une lettre sur Internet et a encore été enlevé par la suite et est revenu au premier Centre de Détention. Cette fois il a été détenu pendant une année et a été également torturé physiquement et mentalement plus cruellement qu'avant. Le dégât mental cette fois était pire. Pendant cette année, les pratiquants de Dafa se sont serré la ceinture pour pouvoir lui envoyer des vêtements et de la nourriture. Ils lui ont envoyé beaucoup de choses dont des vêtements pour toute l'année, chaussures, chaussettes, articles de vie journaliers, soupe, de l’argent également (approximativement un ou deux mille Yuan). Ouyang Ming n'a jamais reçu aucune de ces choses. Ouyang Ming trouvait étrange que personne ne lui rende plus visite et il a questionné les gardes à ce sujet, mais ils lui ont menti en disant que personne ne se souciait de lui. Il a souffert la solitude et le sentiment d'impuissance pendant quatre cents jours et nuits. Finalement il a eu une chance de demander à un criminel de transmettre un message à une pratiquante demandant qu’on lui apporte quelques sous-vêtements. Le criminel n'a non seulement pas passé le message au pratiquant mais a aussi dupé Ouyang Ming en disant: " Elle a dit qu'elle ne vous connaissait pas ". Son corps ne pouvait plus supporter la torture physique et mentale. Depuis mai 2003, Ouyang Ming avait continuellement des fièvres, toux, et ne pouvait manger qu’une portion de riz de la dimension d'un oeuf. Il était très malade. C’est alors que la nouvelle qu'Ouyang Ming était illégalement condamné à deux années de " rééducation par le travail forcé " a été connue.

Le 15 mai 2003 était le jour de visite (avant d'être condamné, les gens ne sont pas autorisés à recevoir des visites), beaucoup de pratiquants et un de ses parents sont venus le voir, mais la police du Centre de Détention a refusé de les laisser entrer, en utilisant le SARS comme excuse. Bien qu'Ouyang Ming fût très malade à ce moment, la police a quand même dit à ses visiteurs qu'il allait bien. En juin, la condition physique d'Ouyang Ming était si mauvaise qu'il en est presque mort (Après avoir été libéré, il a dit aux gens que s'il était resté seulement deux plus de jours dans le Centre de Détention, il serait mort. Zhou Yuhua, le chef de Section No.1 du Bureau de la Sécurité Public avait déjà révélé à quelqu'un que Ouyang Ming ne pourrait pas vivre beaucoup plus longtemps.). Sous ces circonstances, la police l'a emmené au Centre de Détention de Shayang, mais ils ont refusé de l'accepter parce qu'il mourait et qu’il avait un grand trou dans les poumons. Par conséquent, la police l'a remmené au premier Centre de Détention. Entre-temps les agents de police du premier Centre de la Détention ont commencé à s’inquiéter que Ouyang Ming puisse mourir et qu’ils devraient prendre la responsabilité de sa mort. Ils ont trouvé l'ex femme d'Ouyang Ming et elle l'a amené à l'Hôpital des Maladies pulmonaire de la ville. Après avoir été examiné, le diagnostic a montré que sa fonction rénale était inexistante; sa fonction la plus vitale avait été sérieusement blessée; il avait une maladie du cœur, une hépatite B, une perforation pulmonaire, du diabète etc. Le docteur ne pouvait rien faire pour lui parce qu'il ne pouvait pas prendre de médicament (s'il avait pris un traitement, le traitement aurait pu être bon pour une partie de son corps, mais serait mauvais pour un autre organe). Quatre jours plus tard, Ouyang Ming a demandé à quitter l'hôpital comme les traitements n'avaient pas fonctionné. La police est encore venue le déranger en posant beaucoup de questions. Bientôt après qu'il soit renté à la maison, les agents de police Zhou Yuhua et Chen Shuming sont entrés de force dans sa maison et ont continué à le déranger. Chen Shuming l'a menacé avec méchanceté ": je vous remmènerai encore au " Centre de Détention, donc dix jours plus tard, Ouyang Ming a mentionné qu'il voulait rester dans un lieu où la police ne pourrait pas venir le déranger. Il a dit qu'il avait été détenu illégalement pendant des années et que chaque jour sa souffrance avait été terrible et qu'il pouvait être torturé à mort en persistant àcultiver. Par conséquent, les pratiquants de Dafa ont loué une maison pour lui et ont pris soin de lui. Entre les dix derniers jours de juillet et les premier dix jours d'août, les agents de police du Bureau de la Sécurité Public ont continué à le chercher partout et ont répandu la rumeur qu'ils ne cesseraient pas de le poursuivre. Dû à son extrême épuisement mental et physique, Ouyang Ming, le jeune et fort et remarquable professeur est malheureusement décédé le 20 août 2003.
 


http://fr.clearharmony.net/articles/200310/10043.html 

 

_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Fév - 07:56 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE