Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Le loup-garou que je suis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Créatures
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 17:30 (2010)    Sujet du message: Le loup-garou que je suis Répondre en citant

Qui n'a jamais entendu parler du loup-garou qui hante les marais et les forêts pendant les nuits de pleine lune ? De tous temps, le loup-garou fascine ! Mais qui sont les loups-garou ? Comment vivent-ils ? Comment pensent-ils ? Et c'est quoi, être un loup-garou ?

Voilà en tout cas mon témoignage à moi, à vous de vous faire une idée de ce que cela implique de vivre avec un loup dans le même corps :

je suis louve-garou depuis toujours, je n'ai pas de souvenirs sans le loup qui est en moi. Mon enfance n'a pas toujours été facile, mais j'ai pas mal de chance d'avoir été habituée à ma condition dès le début. Tout d'abord la louve fait partie de moi, je ne la sens pas comme quelque chose d'extérieur qui veut prendre le contrôle sur moi (sauf pendant la pleine lune). Je dirais que la louve et moi sommes une seule personne, ou que nous sommes en parfaite harmonie.

Etant une enfant, je ne comprenais pas ce qui m'arrivais parce que je ne savais tout simplement pas qu'il y avait une différence entre la louve et moi mais en même temps cela ne m'a jamais paru anormal avant qu'on me le fasse remarquer. Pour moi le loup était et est toujours une partie de moi à part entière et ça l'est toujours.

Mais bien sûr un loup n'est jamais une bête totalement apprivoisée et pendant mon enfance j'ai été sujette à diverses fuges en direction de la foret, à certains instincs bestiaux qui peuvent poser problème comme la notion de clan qui est très forte, l'envie de chasser ou le sens de la propriété (rivalités territoriales par exemple, le fait que je ne supportais pas les intrus sur mon territoire que ce soient des animaux ou des humains). Et même dans ma vie de tous les jours, j'ai toujours été une fille un peu sauvage, solitaire et du genre qui n'aime pas se faire cajoler. Je donnais libre cours à mes instincts mais cela se passé sans incident. Fort heureusement. A part un comportement plus agressif à la pleine lune et les yeux devenant plus clairs ou parfois plus foncés (hum sans oublier ma tête de déterrée à la nouvelle lune hihi) et la voix qui devient...considérablement plus roque pas de soucis.

J'ai commencé à comprendre qu'il y avait moi et qu'il y avait le loup et qu'il existe certaines différences, je m'en suis rendue compte vers mes 4 ou 5 ans quand mon père a voulu me faire une surprise en ramenant à la maison un chien. La louve a eu beaucoup de peine à le supporter sur son territoire malgré le fait que j'ai tout de suite adoré ce chien.

En bref pour donner plus de détails sur moi, j'ai une mauvaise vue mais mes autres sens (surtout l'odorat) sont bien développés et il arrivent qu'ils soient plus fort si je subis une forte émotion. Même dans la journée je dois parfois lutter contre la louve qui veut réagir à ma place dans certaines situations. Mais plus à rire qu'à pleurer je vous rassure ! Comme la fois où je me suis mise à grogner quand un de mes profs me faisais un sermon...Ou alors j'ai parfois les mêmes pensées que la louve dans certaines situations. Par exemple, je fais une fixation sur la viande depuis toujours et il y a des fois même pendant la journée où c'est presque une torture, dans les magasins par exemple, d'empêcher la louve de sauter les 4 pattes en avant pour se jeter sur la viande qui a une odeur enivrante.

Le temps passais, je grandissais et le loup aussi. Je n'ai eu que 2 "incidents" jusqu'à maintenant : il m'est arrivé de me réveiller le matin, couverte de terre, feuilles, épines etc... ... ... et de me rendre compte que je n'étais pas dans mon lit chez moi mais dans la foret ! Et avec des souvenirs très flous. Un mélange d'odeurs, de sensations et de sons. Pendant la pleine lune bien sûr. Et quand j'ai peur surtout, la louve prend le dessus et j'ai deux réactions possibles : soit j'attaque, soit je fuis. En règle générale si la louve se sent menacée, elle s'enfuit sauf dans le cas où aucun échappatoire possible. Et je dois bien reconnaitre que dans certaines situations la louve est beaucoup plus logique que moi dans ses réactions.

Bref, pour me préparer à la pleine lune et pour éviter les désagréments, un peu avant je me gave de viande crue et j'en garde à ma disposition pour le cas où la louve en voudrait plus (mais c'est rarement le cas). Et même si je ne dors pas pendant la nuit de pleine lune il faut reconnaitre qu'on est déjà beaucoup plus calme avec l'estomac sur le point d'exploser et cela coupe souvent l'envie à la louve d'aller se balader. Mais elle ne s'est pas découragée à appeler ses semblables, même si nous n'avons encore jamais eu de réponse de la part d'un autre loup-garou dans la région où je vis et que la louve en est mélancolique (et moi aussi du coup). Ca rend le temps beaucoup plus long mais au moins on évite les bêtises !

Pourquoi le loup-garou est-il prit d'envie de hurler à la lune ? Pour communiquer et appeler ses semblables qui sont trop loin pour être repérés. S'il n'y a pas de réponse à l'appel, le loup-garou a envie de se déplacer de sorte à ce qu'à un autre endroit il découvre un de ses semblables, ce qui explique que s'il est en liberté à la pleine lune, mis à part la chasse, il peut se retrouver beaucoup plus loin que son point de départ au petit matin.

Bon, pour vous qui voulez être un loup-garou, une chose : prenez bien en compte que même si je ne connais pas le moyen pour vous d'en devenir un, je vous mets en garde parce que même si mon témoignage peut paraître sympathique, CE N'EST VRAIMENT PAS FACILE A GÉRER ! Il faut savoir s'accorder, s'harmoniser avec le loup à l'intérieur de soi et parfois même pour cela il faut être capable de s'identifier à lui. Et c'est pas quelque chose de facile étant donné que si vous voulez en devenir un, c'est qu'à la base vous n'en êtes pas un et que le loup ne se laissera pas apprivoiser et ne se transformera pas en chien-loup. Les instincts sont difficiles à gérer. Et le loup peut très bien ne pas avoir envie d'être en harmonie avec vous ! Et il peut très bien avoir envie de prendre le dessus sur vous complètement ! Et la solitude que le loup ressent s'il n'y a pas d'autre loup-garou dans votre région est à vous fendre le coeur en deux !

Et oui, même si les loups-garou ne s'accouplent pas forcément qu'entre-eux, la simple présence d'un autre frère-loup à proximité ou l'appartenance à une meute calme considérablement le loup et lui donne l'impression d'être plus fort et, c'est compréhensible, moins seul. Le loup en vous peut parfois vous donner l'impression d'être un étranger, un loup solitaire, même en compagnie de vos proches.

Le besoin de se sentir membre d'un clan est très fort et tentant et moi-même je dois reconnaître que j'ai très très souvent été tentée de partir loin à la recherche d'un autre de mes semblables.

Un autre point à éclaircir, c'est le comportement du loup-garou en meute. Les relations "sociales" du loup-garou ne sont pas tout à fait les mêmes qu'entre humains. Même si je n'ai personnellement pas rencontré de loup-garou encore, je sais par instinct qu'il y a une très forte notion de hiérarchie qui entre en jeu lors de la rencontre de deux ou plusieurs loups-garou et que cela peut entraîner des rivalités menant à des conflits ou des bagarres pour déterminer qui est le chef de meute.

Et tout dépend du loup-garou qui est en nous : est-il un loup dominant ou dominé ? Cela n'a rien à voir avec le comportement humain du loup-garou. Par exemple je suis du genre (ma part humaine) à me laisser marcher dessus et à plier l'échine pour éviter le conflit. Mais qu'en est-il du loup ? Je sais que la louve en moi a un bien plus fort caractère que moi mais que cela n'en fait pas une dominante pour autant et qu'il n'y a que par la rencontre avec un autre loup-garou que je pourrais le savoir.

Concernant la morsure du loup-garou, il est possible de ne pas être contaminé. C'est comme une maladie, possible que tu sois contaminé mais possible aussi que ça ne marche pas du premier coup ou que la personne mordue ait quelque chose en elle qui combat contre le loup qui veut faire partie d'elle...donc il n'est pas sûr à 100 % de devenir un loup-garou après morsure !

Vous voulez toujours être un loup-garou après toutes mes mises en garde ? Si vous cherchez l'harmonie avec un animal, même si le loup vous attire, essayez au moins d'abord de rechercher votre animal totem. Cela se rapprochera peut-être plus de vous ! Et il y a les inconvénients et les risques en moins qu'en devenant un loup-garou.
 

_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Fév - 17:30 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Créatures Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE