Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Homoncules

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Créatures
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Sam 27 Fév - 15:08 (2010)    Sujet du message: Homoncules Répondre en citant


L'Homoncule est l'être créé hors de la femme, un être de petite taille possédant les capacités intellectuelles et physiologiques de l'être humain. Dans lequel un esprit sera placé.
De nombreux alchimistes tels Paracelse et Albert le Grand se sont intéressés à cette création, et sont d'ailleurs parvenus à des résultats étonnants. Ils nous ont d'ailleurs laissé des écrits sur une telle réalisation. Paracelse nous donne la technique suivante :

On maintient dans un alambic que l'on scelle, une suffisante quantité de sperma viri à la plus haute chaleur d'un ventre de cheval, pendant quarante jours, ou aussi longtemps qu'il est nécessaire pour qu'il commence à se mouvoir, ce qu'il est facile de constater. Au bout de ce temps, il deviendra pareil à un homme, mais cependant, translucide et sans consistance.

mage de la putréfaction.



Une histoire concernant la réalisation d'Homoncules circule de notre temps. Il s'agit d'un comte Jean-Ferdinand Kueffestein, riche seigneur autrichien. Je retranscrirai ici simplement la belle histoire que fut celle du comte et de ses Homoncules, qu'a écrite Kammerer, témoin de ces expériences dans son journal personnel qui fut re-publié plus tard dans l'almanach "Le Sphinx".
L'histoire se déroule au XVIII ème siècle en Calabre où le comte, assisté de l'Abbé Géloni, tente de créer des hommes artificiellement.
Kammerer nous raconte :

"Ils restent cinq semaines dans le laboratoire d'un couvent de Carmélites, se relayant pour surveiller avec vigilance, nuit et jour, le fourneau allumé, où bouillonne la mixture qui doit susciter la vie..."

Les deux opérateurs en créèrent dix : un Roi, une Reine, un Architecte, un Moine, une Nonne, un Séraphin, un Chevalier, un Esprit Bleu et un Esprit Rouge.
Chacune de ces petites créatures fut, aussitôt sa venue au monde, placée dans un bocal plein d'eau bénite et soigneusement bouché d'une vessie mouillée afin d'empêcher toute évacuation. Puis l'abbé Géloni donna solennellement sa bénédiction aux nouveaux petits mortels, lesquels, moins longs que la main, d'après Kammerer, ressemblaient plus à des goujons qu'à quoi que ce fut d'autre.

Il fallait faire grandir ces faibles choses et les amener à leur plein développement. Pour cela, de nuit, on transporta les bocaux au fond du jardin du couvent et on les enfouit dans un tas de fumier qu'on arrosa d'une liqueur inconnue, douée de propriétés énergiques. Sous l'action de cette liqueur, le fumier fermenta, ce qui sans doute impressionna vivement les "Esprits" enterrés, car ils se mirent " à crier et siffler furieusement ".
Cette incubation dura quatre semaines. Après quoi, le comte l'abbé et le domestique se rendirent en pompe au fond du jardin. L'abbé, qui était revêtu de ses ornements sacerdotaux, célébra une cérémonie religieuse ; le comte chanta des psaumes ; Kammerer encensa le fumier. On déterra les goujons. Ils avaient grandi notablement. On les rapporta dans le laboratoire et on les mit au bain, dans du sable chaud, où on les laissa se reposer, dans l'ombre et le silence, pendant trois jours." Au bout de ce temps, Kammerer les revit. Il fut stupéfait du changement qui s'était opéré en eux. Ils semblaient parvenus à l'âge adulte ; les hommes avaient des barbes, les dames étaient parfaitement belles. On les habilla par les soins de l'abbé Géloni ; le Roi eut un sceptre et une couronne, la Reine un diadème, le Chevalier une épée, l'Architecte un compas.
L'abbé Géloni, plein de sollicitude et de tendresse, les para de son mieux et leur coupa les cheveux, ce dont s'irrita grandement le petit moine qui le mordit à la main. Presque tous les "Esprits" du reste manifestaient un détestable caractère et passaient leur temps à se quereller entre eux. En outre, ils ne songeaient qu'à s'évader de leurs bocaux et il fallait sans cesse, non seulement vérifier avec soin les vessies de clôture, mais encore réfréner les tendances à la rébellion des petits enfermés en leur récitant des exorcismes".

Ils exigeaient d'ailleurs les plus grandes précautions hygiéniques. Leur régime était très sévère : on les nourrissait tous les trois jours d'un aliment mystérieux dont la préparation demandait des soins diligents et qu'on faisait cuire au bain-marie, dans une boite d'argent plongée dans l'eau bouillante d'une cuvette n'ayant pas encore servi.
Cette alimentation frugale ne contentait pas "l'Esprit Rouge". Celui-ci sans cesse en courroux, semblait à Kammerer un diable incarné. Il tirait la langue d'une façon frénétique et criait à tue-tête pour avoir du sang frais !
"L'esprit Bleu" par contre était la meilleure des petites créatures. De caractère doux et bénin, il se montrait reconnaissant des attentions qu'on avait pour lui, répondait aimablement quand on lui parlait et attendrissait jusqu'aux larmes Kammerer par la mansuétude empreinte sur ses traits délicats. Il ne mangeait rien et pouvait à son gré se colorer en bleu céleste l'eau de son bocal.

Roi symbole du soufre en alchimie


Tous les Esprits possédaient le don de divination et la connaissance des choses cachées, mais seul les Esprits Bleu et Rouge (quand celui-ci était de bonne humeur) consentaient à renseigner leurs créateurs sur des questions de tous genres. Les autres ne daignaient répondre qu'aux demandes de renseignements se trouvant dans le cadre de leur spécialité. Le Roi et la Reine parlaient gouvernement, étiquette, diplomatie ; le chevalier, guerre et duel ; le Moine, questions religieuses ; l'Architecte, constructions et plans.
Kueffstein cependant étant fier de ses "enfants" les emmena à Vienne où il les exhiba aux initiés de la Grande Loge.
Ils eurent le plus vif succès et émerveillèrent le monde par leur don de voyance. Cependant les Esprits, en vieillissant, devenaient de plus en plus acariâtres. Ils terrifiaient l'infortuné Kammerer au point que celui-ci n'osait plus loger auprès d'eux. Ils se livraient à son égard aux plus injurieuses facéties et le soin de leur surveillance ne lui laissait pas un moment de repos.

Le Roi, trompant cette surveillance, réussit un jour à s'échapper de son bocal et à gagner le bocal de la reine. Il fixait sur celle-ci des yeux enflammés par la luxure et essayait d'escalader la paroi de verra quand le comte de Kueffstein intervint. Le roi se sauva, sauta de meuble en meuble, tout en rugissant de colère. Capturé enfin, il mordit au nez, d'une façon cruelle, le comte qui en garda fort longtemps la marque.
Le Moine peu après cet incident mourut : Kueffstein ayant par maladresse jeté son bocal par terre qui se brisa en morceaux. L'Esprit grièvement blessé trépassa, tout en "roulant d'une manière affreuse ses petits yeux.

On l'enterra religieusement dans une boîte de carton noir.
Le comte pleura beaucoup et se décida à remplacer le défunt par un Amiral. Cette tentative échoua malgré un labeur acharné. Après de longues semaines, les opérateurs n'obtinrent qu'une misérable petite sangsue qui creva dans des convulsions."
L'histoire se termine ici, pour des raisons intimes que ne révéla point le comte de Kueffstein, qui se résolut à se débarrasser des Esprits qui lui restaient, nul ne sut ce qu'il fit.

Pour certains ces homoncules n'étaient que des esprits élémentaires, des larves, ayant pris temporairement pour domicile une forme semi-humaine


 

_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Fév - 15:08 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Paranormal -> Créatures Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE