Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Anton Szandor LaVey

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Le satanisme : la religion qui est crainte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 11:58 (2010)    Sujet du message: Anton Szandor LaVey Répondre en citant

   



Lorsque Anton Szandor LaVey se rasa le crâne et fonda l’Église de Satan le 30 avril 1966, il savait pertinemment qu’il deviendrait bientôt le centre d’attention des gens sur l’ensemble de la planète. Maintenant qu’est passé le trentième anniversaire de cette nuit fatidique, est-ce que le monde comprend vraiment la signification de la seule religion organisée de l’histoire a avoir adopté comme son symbole l’image ultime de fierté et de rébellion, et pour beaucoup, du mal ?
Et y a-t-il de véritables raisons pour craindre ce phénomène contemporain florissant qu’est le satanisme ? En tant que prêtre dans l’Église de Satan et représentant médiatique, je peux affirmer tout bonnement que « Oui ! ’» Cependant, ce que la population générale a choisi de craindre n’est qu’un portrait ridicule dépeint en un technicolor risible par des agitateurs médiatiques dont le seul objectif est d’exciter les gens, par des évangélistes se démenant pour remplir leurs comptes bancaires et pour sauver les bijoux de leurs maîtresses, et — encore plus inquiétant — par certaines branches de la communauté thérapeutique ayant trouvé une véritable mine d’or dans le traitement de soi-disant survivants d’abus rituels qui n’offrent aucunes preuves pour étayer leurs histoires d’horreur (qui ressemblent étrangement aux histoires de femmes que Freud a qualifié d’hystériques), autre le fait qu’ils croient vraiment avoir été victimes. Je ne perdrai pas mon temps à réfuter ces affirmations absurdes voulant qu’il y ait une conspiration internationale de satanistes cherchant à asservir l’humanité par la consommation abusive de drogues et le sacrifice d’enfants ayant été engendrés à cette seule fin par des femmes émotionellement instables. Ces mythes ont été complètement détruits par d’autres ressources (le Centre National d’Analyse des Crimes Violents du FBI : Guide d’enquête sur les allégations d’abus rituels sur des enfants, janvier 1992 ; le rapport du Comité d’examen scientifique sur les Religions : Le satanisme en Amérique, octobre 1989 ; le rapport du Département de la Santé du gouvernement brittanique : L’ampleur et la nature des abus rituels organisés, HMSO, 1994). Examinons plutôt le satanisme contemporain pour ce qu’il est vraiment : une religion brutale d’élitisme et de darwinisme social cherchant à rétablir le règne des compétents sur les idiots, à rétablir une justice rapide et efficace en lieu de l’injustice, et rejetant complètement l’égalitarisme comme étant un mythe ayant retardé le progrès de l’espèce humaine ces deux milles dernières années. Est-ce cela que vous craignez ? Si vous faites partie de l’une des majorités humaines médiocres n’existant que comme bourdon médiatique, alors vous pouvez en être sûr !
La philosophie de satanisme est exposée dans les oeuvres de Anton Szandor LaVey. Ces écrits comprennent La Bible satanique, Les rituels sataniques, La sorcière satanique (originalement publié sous le titre de La sorcière complète), Le carnet diabolique et La parole de Satan. Ceux-ci sont toujours en vente et devraient être consultés par quiconque désire se faire une idée complète sur les positions et vues de l’Église de Satan. Vous pouvez également obtenir de plus amples informations en consultant les deux livres de Blanche Barton (la conjointe de M. LaVey, mère de son fils Satan Carnacki LaVey et Grande prêtresse de l’Église), La vie cachée d’un sataniste, la biographie autorisée de Anton LaVey (publié par Feral House) et L’Église de Satan (publié par Hell’s kitchen productions). Ces deux ouvrages contiennent une véritable mine de renseignements concernant l’histoire et les pratiques actuelles de l’Église de Satan.
Pour ceux qui n’ont pas encore étudié ces publications, il existe trois ensembles sommaires de lignes directrices, que LaVey a composé au cours des années et émisent par l’Église, pouvant permettre au non initié d’avoir une vision synthétique de la philosophie satanique. Le premier ensemble est composé des « Neuf Déclarations sataniques » qui forment l’ouverture de La Bible satanique et servent d’assises au sataniste.
Le second ensemble, constitué des « Onze règles sataniques de la Terre », fut composé à la même époque, mais il fut jugé trop franc et trop sévère pour être publié. Cet ensemble fut donc réservé à nos membres seulement. C’est ici qu’est décrété la « Lex Satanicus », une loi de la jungle concernant l’interaction sociale.
Puisque nous avons déclaré ce que nous recherchons, nous avons décidé qu’il était grand temps de faire la liste des comportements que nous voulons éviter dans la communauté satanique. Les satanistes admettent que nous sommes humains et que nous cherchons à nous perfectionner, mais nous pouvons parfois tomber dans des modèles d’agissements négatifs. Ainsi prit naissance la liste des « Neuf péchés sataniques », un ensemble de lignes directrices s’adressant à ce que les satanistes considèrent comme des comportements non productifs à être identifiés et éliminés du quotidien d’une personne.
Veuillez prendre le temps de suivre ces hyperliens et de lire ces trois documents avant de continuer à lire cet essai.
Ces document sont la somme des rudiments de la philosophie satanique. Il est certain que ceux-ci n’ont rien à voir avec les attitudes judéo-chrétiennes prévalantes telles que l’altruisme et le sacrifice personnel ; ils peuvent donc sembler quelque peu étranges et même effrayants pour des individus ayant grandi dans une telle vision du monde. Réalistement parlant, le code de conduite satanique est basé sur la nature humaine telle qu’elle est et vient ainsi de façon naturelle pour l’ensemble des personnes qui n’ont pas été profondément endoctrinés par des systèmes de croyances s’opposants à la rationalité et à la vitalité. C’est un fait indéniable que bien des personnes aujourd’hui se disent chrétiennes sans savoir véritablement toute les implications de cette philosophie, elles se comportent donc alors d’une manière satanique. Nous croyons qu’il est grand temps que cela soit admit et que les gens disent être ce qu’ils sont vraiment plutôt que de dire ce qui est plus socialement commode à leurs yeux.
Comme vous pouvez le voir, il n’y a aucun élément d’adoration diabolique dans l’Église de Satan. De telles pratiques sont vues comme étant des hérésies chrétiennes ; une croyance en la cosmologie chrétienne dualiste où « Dieu combat le Diable » et où le sataniste ne serait qu’un individu ayant choisi le camp du Seigneur des Ténèbres. Les satanistes ne croient pas au surnaturel, pas plus en Dieu qu’au Diable. Pour le sataniste, il est son propre Dieu. Satan n’étant qu’un symbole représentant l’Homme vivant selon ce que lui dicte sa nature charnelle et fière. La réalité derrière Satan étant tout simplement la force évolutive obscure de l’entropie qui pénètre l’ensemble de la nature et anime la survie et la propagation inhérentes à toutes choses vivantes. Satan n’est pas un entité consciente à adorer, c’est plutôt un réservoir de pouvoir présent chez chaque humain et auquel celui-ci a accès à volonté. Ainsi, tout concept de sacrifice est rejeté comme étant une abhération chrétienne — dans le satanisme, il n’y a aucune divinité à qui se sacrifier.
Les satanistes font l’expérience du supranormal dans la pratique rituelle ou Haute magie. Cette pratique est une technique pour influencer le cours des événements humains pour obtenir les résultats cherchés en atteignant un état émotionnel extrême dans un contexte rituel, projetant ainsi une vision de ce que vous désirer voir ce produire (le À Être), qui, si vos niveaux d’adrénalines sont assez élevés, se répandra dans l’inconscient de ceux ou celles que vous désirez influencer et les amèneront à se comporter comme vous le Désirez lorsque le temps sera propice. Cela ne signifie pas que tout est possible, car un énorme montant d’énergie est nécessaire pour effectuer un puissant sort, et il est souvent difficile d’influencer les événements en les faisant sortir de l’inertie de leur direction actuelle. Être conscient de vos propres capacités et de ce qui est possible de réaliser sont la marque d’un magicien satanique couronné de succès. La théorie et la pratique de la Haute magie se retrouvent dans La Bible satanique et Les rituels sataniques. Les satanistes pratiquent aussi la Basse magie qui se résume à la manipulation quotidienne de vos compagnons afin d’atteindre vos fins. Des techniques sont présentées en détail dans La sorcière satanique.
Nous avons pu constater récemment que certains évangélistes et certains académiciens targuent le satanisme d’être un mouvement néo-nazi. Un telle étiquette est inexacte. Le mouvement nazi tirait la plus grande partie de sa puissance dans une doctrine raciste de la supériorité aryenne. Le satanisme est beaucoup plus perceptif que cela. Bien qu’il existe des différences biologiques prouvables entre les races et des différents niveaux de performance démontrables dans plusieurs champs d’activités, il est assez irrationnel de pouvoir croire que l’élitisme d’une personne sera déterminé exclusivement par la couleur de sa peau. Même si une personne provient d’un bagage génétique prometteur, par là nous entendons qu’il descend d’ancêtres qui fait la preuve que leurs capacités posaient des performances supérieures, cela ne garantit pas l’avancement réussi de cette personne. Non ; nous, les satanistes, ne reconnaissons un individu comme faisant partie de l’élite que si il le prouve en cultivant au maximum possible les habilités que la nature lui a donné. Cela exige la vertu satanique de la discipline, une qualité que nous tentons d’installer dans notre propre jeunesse de fer. Les individus composant l’élite proviennent de toutes les origines ethniques et ils sont accueillis à bras ouverts par les satanistes qui les reconnaissent comme les êtres supérieurs qu’ils sont — créant ainsi une ethnie uniquement satanique.
Les satanistes chérissent l’individualisme, quelque chose qui ne s’obtient pas facilement si on ´ marche sur des œufs ª constamment. Cependant, nous ne nous adonnons pas à un atmosphère de « n’importe quoi n’importe comment » où les valeurs sont relatives et rien ne surpasse la morasse du commun. Le sataniste encourage un retour à des valeurs plus traditionnelles dans les domaines de l’art et de la littérature, telle que la maîtrise des techniques et des communication affectives, la maîtrise de la forme et de la fonction, du dessin et de l’exécution. Dans la culture occidentale, les satanistes considèrent qu’une grande quantité de choses sont à chérir comme étant les sommets de la réalisation humaine ; plutôt que de les enterrer, comme il est devenu courant de le faire dans certains cercles académiques récemment, avec le rinçage des efforts multiculturalistes pour les déplacer et les remplacer par des réalisations douteuses simplement parce que celles-ci ne sont pas occidentales. Nous appelons chaque individu à rechercher la grandeur humaine où qu’elle puisse se trouver, des voûtes de l’histoire aux producteurs talentueux d’aujourd’hui, et de tourner en dérision les escroqueries à la mode pour les masques superficiels qu’elles sont en réalité. Puisque le sataniste représente l’acceptation de l’homme comme un animal, il y a eut bien des créateurs dans plusieurs cultures passés qui ont eut le génie d’embrasser et d’explorer cette position dans leurs propres contextes sociaux, nous recherchons donc ces oeuvres artistiques et philosophiques et les considérons comme étant les racines de notre conscience actuelle.
Les satanistes perçoivent la structure sociale humaine comme étant stratifiée, ainsi chaque personne atteint un niveau proportionnel au développement (ou au manque de développement) de ses talents naturels. Le principe de la survie du plus fort est préconisé dans toutes les couches de la société, allant de permettre aux individus de réussir ou échouer jusqu'à permettre aux nations qui ne peuvent pas se débrouiller à assumer les conséquences de leur incapacité. Toutes formes d’aide, dans chaque couche sociale et à tout niveaux, sera donnée sur la base du « donnant, donnant. » Il y aurait une réduction simultanée de la population mondiale pendant que les faibles pourraient vivre les conséquences du darwinisme social. La nature a toujours procédé de la sorte pour purifier et renforcer ses enfants. Cela est sévère, mais c’est comme ça que le monde fonctionne. Nous embrassons la réalité et nous n’essayons pas de la transformer en une utopie qui est contraire à l’essence même de l’existence. Les applications pratiques de cette doctrine verraient la disparition complète du système de bien-être social, de l’aide internationale gratuite, ainsi que la création de nouveaux programmes pour récompenser et encourager les individus talentueux à exceller personnellement dans toutes les disciplines. Une méritocratie remplacera la pratique d’injustices telles l’action affirmative et les autres programmes destinés à punir les individus compétents et à récompenser ceux qui n’ont aucun mérite.
Les satanistes cherchent également à améliorer les lois naturelles en misant sur l’adoption de pratiques eugéniques. Cela ne constitue pas un doctrine exotique quelconque pondue par le cerveaux des médecins délirants du Troisième Reich. C’est une pratique qui encourage les personnes talentueuses à se reproduire pour enrichir le patrimoine génétique à partir duquel notre espèce croit. Cette pratique a été couramment utilisée partout dans le monde, comme l’atteste un texte sur l’eugénisme écrit par l’union de tempérance des femmes chrétiennes, jusqu’au moment où les excès du nazisme lui ont fait une mauvaise réputation. Les satanistes cherchent à accoupler les meilleurs avec les meilleurs, jusqu’au jour où nous pourront enfin percer le code génétique et sélectionner les caractères de nos enfants à volonté. Les satanistes qui sont conscient de leur nature défectueuse s’abstiennent de se reproduire.
Les satanistes sont particulièrement dégoûtés par le niveau incroyable d’activités criminelles qui abondent aujourd’hui et prônent donc un retour à la ´ Lex Talionis ª romaine ; que la punition soit apparentée et proportionnelle au crime commis. Pour accomplir cela, nous aimerions voir l’instauration d’une force d’élite policière composée d’hommes et de femmes au sommet de leur condition physique et mentale, qui seraient entraîné(e)s à des techniques de pointe de la lutte au crime, possédant les moyens et ressources pour traiter avec la vermine qui font de plusieurs de nos cités de véritables jungles bétonnées. L’homme est un animal social et fait son contrat social avec ses pairs, donc des règles de conduites sont établis pour maximiser la liberté d’interaction individuelle. La désobéissance à ces règles entraînerait une punition rapide et efficace, et probablement publique du même coup. Cela n’implique pas l’incarcération d’individus dans des institutions aux frais des victimes pour une soi-disant réhabilitation. Non. Nous devons utiliser sciemment ces criminels à des fins plus utiles, comme de nettoyer et réparer, dans des camps de travail forcé, l’environnement qui a été si polluée par l’insouciance du règne de la philosophie spirituelle chrétienne présentant l’homme comme supérieur aux autres créatures et lui donnant le droit divin d’en abuser à volonté. L’homme est un animal, et il doit recommencer à agir comme l’un d’entre eux — c’est-à-dire en ne souillant plus sont propre gîte comme seuls les humains déviants peuvent le faire.
L’Église de Satan poursuit un plan en cinq points pour amener la société dans des directions considérées comme bénéfiques par les satanistes. Le premier point est la promotion de la reconnaissance populaire et l’acceptation de la stratification, qui n’est rien d’autre que l’élimination systématique de l’égalitarisme partout où il s’est niché. La médiocrité devrait être identifiée et méprisée. Les imbéciles devraient souffrir à cause de leur comportements. Ceux qui sont vraiment beaux et magnifiques sont à chérir. Chaque individu doit choisir lui-même ses propres normes esthétiques, mais nous considérons toutefois que certains éléments du succès sont indéniables, même si ils ne plaisent pas à tous le monde. Par exemple, personne ne peut nier la qualité supérieure inhérente aux symphonies de Beethoven, aux sculptures de Michel-Ange, aux tableaux de De Vinci ou aux pièces de Shakespeare. Plusieurs satanistes oeuvrent à créer leur propre citadelles d’excellence en dehors du courant culturel populaire, ils ont préserver les richesses du passé et continuent de créer des oeuvres puissantes à être exposées à ceux qui sauront vraiment l’apprécier.
Le second point est l’imposition d’une taxation stricte de toutes les églises. Cela enlèverait toutes formes d’endossement gouvernemental et forcerait ces parasites à ne dépendre que de leurs propre membres, et si ils ne le peuvent pas, alors qu’ils périssent comme ils se doit. L’Église de Satan n’a jamais chercher à obtenir un statut d’exemption de taxes et met toutes les églises du monde au défi de se tenir sur leurs propres pieds d’eux mêmes. Exposons la nature vampirique des religions organisées et voyons voir si elles seront capable de soutenir la lumière du jour.
Troisièmement, nous demandons le retour de la Lex Talionis dans société humaine. La tradition judéo-chrétienne qui est présente sous le déguisement de l’humanisme libéral a exalté le criminel aux dépends de la victime, enlevant toutes responsabilités aux délinquants avec leur doctrine de clémence. Un tel raisonnement est un véritable affront à l’idéal de la justice. Cela doit prendre fin ! Les individus doivent être tenus responsables de leurs actes ; nous devons cesser de leur permettre de s’en tirer en blâmant la société, l’histoire ou tout autre prétendues influences « extérieures. » Il ne devrait pas être surprenant d’apprendre que plusieurs satanistes font partie des forces de l’ordre et qu’un nombre considérable de personnes faisant partie des divers systèmes judiciaires sont en accord complet avec la philosophie sataniste sur ce point. Si la loi n’est pas respectée, les satanistes prônent la pratique de la vengeance personnelle — mais soyez bien certain de connaître les conséquences d’une telle entreprise dans une société aussi corrompue que celle d’aujourd’hui. Dans l’état actuel des choses, la détresse provoquera possiblement un retour bien attendu à la vrai justice.
En quatrième lieu, les satanistes endossent la création d’une nouvelle industrie, celle du développement et de la promotion de compagnons humains artificiels. Ces humanoïdes seront construits de manières à être aussi réalistes que possible et seront disponibles à quiconque pourra se les permettre. Conscient que l’animal humain se valorise souvent en rabaissant les autres, une telle industrie offrirait un exécutoire sain et efficace pour assouvir un tel comportement. Vous aurez le ou la partenaire de vos rêves, quelle que soit la qualité de vos prouesses ; chaque homme sera roi s’il peut se permettre d’acheter ses propres sujets ; ou au contraire, s’acheter le maître ou la maîtresse qu’il désire servir. La liberté de pouvoir satisfaire vos désirs les plus secrets sans être importuné par qui que ce soit est maintenant à portée de main. Qu’y a t-il de mieux pour se débarrasser de la tension qui est présente dans notre société, et pour promouvoir des interactions plus saines entre humains véritables ?
Enfin, nous entérinons la construction d’environnements totaux, à la fine pointe de la technologie tout en étant théâtralement convainquants. De véritables enceintes du plaisir, des endroits de délice et de divertissement. Quelques uns ont commencé à apparaître dans des parcs d’attraction bien connus, mais nous voulons les développer à l’image des films comme Le Monde de l’Ouest. Là, vous pourrez vous plaire dans l’environnement de votre propre choix. La réplique de moments de l’histoire passé ne serait pas la seule à être mure pour de tels constructions, la fantaisie et la science fiction seront également des sources d’inspiration enrichissantes pour plusieurs de ces parcs d’amusements. En ce moment même de tels projets sont en voie de développement.
Est-ce que monsieur tout le monde pourrait identifier un membre de l’Église de Satan ? Étant donné que les satanistes couvrent l’ensemble des sphères économiques et professionnelles, il vous serait bien difficile d’identifier un sataniste seulement par son apparence et son comportement, à moins bien sûr qu’il porte son médaillon à l’effigie du Sigle de Baphomet ou un Sigle de Baphomet épinglée à son veston comme le font nos représentants officiels. Dans leurs activités de tous les jours, les satanistes sont des individus qui profitent de leur vie ici et maintenant. Ils mangent ce qui leur plaît, porte ce qu’ils veulent et vivent généralement le genre de vie qu’ils désirent, tant que cela soit conforme aux lois régissant le pays qu’ils habitent.
Il n’y a pas d’exigences pour la participation aux activités rituelles. Nos membres utilisent les techniques présentées dans nos publications comme bon il leur semble. Certains satanistes préfèrent l’atmosphère sociale des rituels de groupe et recherchent des compagnons à cette fin. Beaucoup de satanistes considèrent que leurs activités rituelles sont quelque chose de très intime et préfèrent donc demeurer solitaires. Les deux voies sont acceptables aux yeux de l’Église de Satan. En effet, il n’y a pas de règles concernant la fréquence des activités rituelles. Certains célèbrent les équinoxes et les solstices comme des fêtes, mais la propre anniversaire d’un sataniste est évidemment la fête satanique la plus importante de l’année. Le rituel est un procédé souvent utiliser à des fins exutoires, pour purger l’individu de désirs qui peuvent sombrer dans la compulsion s’ils demeurent inassouvis. Une telle pratique agit donc de manière thérapeutique. Les satanistes chérissent leur individualité et ne cherchent pas à se conformer aux critères de normalité des autres. De plus, les satanistes ne pratiquent pas le prosélytisme, donc vous ne serez pas approché par quelqu’un vêtu d’une robe noire vous harcelant avec des brochures. Le public général serait probablement surpris d’apprendre qu’ils ont côtoyé des satanistes pendant plusieurs années, et que ces satanistes sont parmi les personnes les plus agréables, intéressantes, justes et dignes de confiance qu’il leur a été donné de connaître.
Le monde. Lorsqu’il sera complètement imprégné par le satanisme, offrira un environnement exigeant où vous pourrez accomplir autant, ou aussi peu, que vous pourrez donner dans la mesure de vos habilités naturelles. Oui, cela est effrayant pour les masses qui ne désirent rien faire et être menées par les médias et par la publicité d’un produit à l’autre. Notre univers vous met au défi de réfléchir et d’accomplir quelque chose avec ces idées ! En tant que parfaits réalistes, nous ne nous attendons pas à ce qu’il y ait un grand pourcentage de la population humaine ayant la discipline et l’énergie nécessaires pour réussir. Une société satanique ne tenterait pas de forcer les gens à faire ce qui dépasse leurs capacités — mais nous ne nous empêcherons pas de juger ces personnes selon nos propres normes. Ceux qui désirent mener une existence de drogué, que ce soit à l’aide de substances chimique ou grâce aux médias, seront identifiés comme les esclaves qu’ils sont et seront méprisés. Ils peuvent continuer dans leur voie auto destructrice s’ils le désirent, mais il ne leur sera pas permis de retenir ceux qui désirent réaliser de grandes choses.
N’ayez crainte, vous qui avez été intimidé par les tigres en carton que les médias ont bien voulu vous présenter ; nous, les satanistes, n’en voulons pas à vos enfants car ils sont probablement aussi désespérément médiocres que leurs parents. Mais nous amenons le monde vers un état où les parasites devront soit travailler ou crever de faim ; les coquerelles seront tassées et laissées à leur compte, et elles en mourront assurément. Alors, vous n’avez à craindre le satanisme que si vous êtes un criminel, un parasite ou un vaurien. Avez vous peur ?



Anton Szandor LaVey

Anton LaVey : Le fondateur du satanisme moderne
Citation:
    Citation:
    Anton Szandor LaVey est né à le 11 Avril 1930.
    Ses parents d’origine française et géorgienne déménagent en Californie après sa naissance.
    Dès l’age de 5 ans il pratique la musique jouant  du violon, du trombone, de l’orgue, du calliope, du piano et du hautbois.
    Il arrête les études à 16 ans pour devenir musicien, il est alors second hautbois pour le San Francisco Ballet Orchestra.
    Puis à 17 ans, il changea de voie et s’engagea dans un cirque : le Clyde Beatty Circus, où il fut dompteur de tigres. Il travailla ensuite avec le Wurlitz band en tant que joueur de calliope.
    Anton LaVey enchaîna les petits boulots durant un peu moins d’une vingtaine d’années passant de photographe, à criminologue, mais aussi artiste et hypnotiseur.
    Il s’intéressait de plus en plus à la magie, et à l’occulte en général, ainsi il anima des conférences sur ces domaines en fondant le Magic Circle.
    Mais c’est en 1966 lors de la Walpurgisnacht qu’il créa la célèbre Church of Satan.
    Il publia de nombreux ouvrages, voici les 5 principaux :

      • La Bible satanique en 1969
      • La Sorcière complète en 1970
      • Les Rituels sataniques en 1972
      • Le Cahier de notes du Démon en 1972
    Citation:

    Il mourut le 29 Octobre 1997 d’une aythmie cardiaque à l'hôpital St Mary.
    Il reçut des funérailles sataniques puis fut incinéré.





_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Mar - 11:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> Le satanisme : la religion qui est crainte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE