Mystére et paranormal - forum avec tchat 100%gratuit qui traîte de l'actualité concernant: le paranormal,l'étrange,les ovni,les mystéres,les prédictions,les mytes,les légendes et l'ésotérisme 


Mystére et paranormal Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Expérience de Philadelphie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> MYSTERES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
paulo
super Administrateur
super Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5 871
Localisation: nice
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,02

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 13:34 (2010)    Sujet du message: Expérience de Philadelphie Répondre en citant




La Seconde Guerre Mondiale voit proliférer dans les deux camps ennemis des expériences destinées à mettre au point de nouvelles armes "définitives". La plus étrange de ces armes a peut-être été testée dans l'arsenal de Philadelphie, aux États-Unis, en 1943. Les premières rumeurs concernant l'expérience se diffusent dans les années 50. L'US Navy dément aussitôt mais, par la suite, plusieurs enquêtes semblent montrer que quelque chose d'étrange s'est en effet produit en 1943 au large des côtes américaines.


L'enquête du Dr Jessup
En 1955, le Dr Morris K. Jessup, un astrophysicien, publie un ouvrage sur les OVNI intitulé "The Case for the UFO". La même année, au milieu du mois d'octobre, il est contacté par un certain Carlos Miguel Allende, qui avoue rapidement s'appeler, en fait, Carl Allen. Allen envoie à Jessup trois lettres, rédigées dans un style déroutant, dans lesquelles il prétend avoir été le témoin d'une étrange expérience de l'US Navy. Cette expérience, fondée sur des travaux du grand savant Albert Einstein, se serait produite en octobre 1943, au large de Philadelphie. D'après Allen, elle aurait eu pour but de rendre un escorteur invisible et de lui faire parcourir quasi instantanément la distance entre Philadelphie et la base navale de Norfolk. L'auteur des trois lettres rattache l'affaire aux OVNI - et s'adresse donc à Jessup - parce qu'il pense que c'est par un type de propulsion similaire que les vaisseaux spatiaux extraterrestres pourraient se déplacer. Allen révèle encore les conséquences de l'essai de l'US Navy: l'équipage de l'escorteur aurait été victime d'effets secondaires terribles. Certains hommes seraient morts, d'autres devenus fous, et d'autres enfin se seraient volatilisés, quelquefois dans des conditions particulièrement épouvantables (combustion lente du corps) et, dans certains cas, longtemps après la fin de l'expérience. Le Docteur Jessup enquête et arrive à la conclusion qu'un essai militaire a effectivement eu lieu en 1943, visant à tester l'effet d'un champ magnétique puissant sur un navire (l'Eldridge) et son équipage, et qu'il a été effectué dans un bassin du port militaire de Philadelphie. Dès le début de l'expérimentation, l'escorteur aurait été enveloppé dans un cocon de lumière verte et aurait commencé à disparaître jusqu'au niveau de sa ligne de flottaison. Plus tard, le même phénomène se serait répété, en pleine mer, cette fois, et de manière plus complète, puisque l'escorteur aurait disparu complètement pendant quelques minutes. C'est à ce spectacle qu'aurait assisté Carl Allen alors qu'il se trouvait sur un cargo, l'Andrew Furuseth, faisant partie d'un convoi escorté, entre autres, par l'Eldridge.


L'USS Eldridge


Toujours selon l'enquête de Jessup, des bruits auraient alors couru selon lesquels l'escorteur aurait surgi brièvement, tel un fantôme, en rade de Norfolk, à 400 kilomètres plus au sud. Entre-temps, l'US Navy convoque Jessup pour lui montrer un exemplaire de son livre envoyé par un expéditeur anonyme et annoté largement à la main. Cà et là se trouvent des références à l'expérience de 1943. L'écriture est celle de... Carl Allen. Ce sont surtout ces détails qui semblent intéresser la Marine. Celle-ci fait tirer, par la société Varo Corp, de Dallas, 127 exemplaires de l'édition annotée, pour la distribuer à certains de ses services à fin d'étude approfondie. Ne parvenant pas à découvrir le mystérieux Allen, l'US Navy propose une collaboration à Jessup, qui refuse. D'ailleurs, en avril 1959, celui-ci, en proie à de graves problèmes personnels, se suicide. Que s'est-il passé à Philadelphie? Après la mort du Dr Jessup, l'enquête s'enlise. L'affaire ne redevient d'actualité qu'à la fin des années 1970, sous l'impulsion de Charles Berlitz, auteur d'un ouvrage sur le triangle des Bermudes, et de William L. Moore, qui s'intéresse depuis longtemps aux OVNI. Dans leur livre, Opération Philadelphie, ils récapitulent les éléments connus, après avoir retrouvé, presque par hasard, l'énigmatique Carl Allen, que la Marine n'avait pas réussi à localiser vingt ans plus tôt. Leurs découvertes peuvent se résumer ainsi: Premièrement, Allen était bien marin sur l'Andrew Furuseth, et celui-ci se trouvait effectivement au large de Philadelphie à la date dite, ainsi que l'Eldridge l'escorteur concerné. Deuxièmement, même après 30 ans, il se trouve encore un certain nombre de personnes, dont beaucoup demandent l'anonymat, pour affirmer que des expériences bizarres et tournant autour des champs magnétiques ont effectivement eu lieu dans le port miliaire de Philadelphie. Troisièmement, il apparaît qu'Einstein a bien effectivement travaillé épisodiquement pour la Marine en 1943. Cependant, la fantastique version concernant une expérience sur l'invisibilité et le déplacement instantané n'est pas la seule explication fournie par les témoins. Des sources de Berlitz et Moore parlent aussi d'un système révolutionnaire pour lutter contre les terribles mines magnétiques allemandes et surtout certaines dépositions évoquent une tentative d'invisibilité... radar.
Mais, dans tous les cas, demeure la constante d'une catastrophe humaine qui aurait mis un terme à la tentative. De fait, on a déterminé depuis que les champs magnétiques puissants sont néfastes à la santé et à l'équilibre mental (D'aucuns pensent que l'US Navy aurait tout simplement découvert involontairement les micro-ondes que nous utilisons aujourd'hui quotidiennement dans nos cuisines). Voilà qui pourrait expliquer au moins la folie, ou même la mort, de quelques-uns des marins ainsi que le refus de la Navy de parler de l'Expérience de Philadelphie. Mais bien des zones d'ombres demeurent dans cette mystérieuse affaire.



L'Experience de Philadelphie l'Eldridge
par Introcrate


L'explication officielle de l'US NavyVoici ce que déclare le Bureau d'information de l'US navy dans une lettre circulaire adressée à des particuliers: "Au cours des années passées nous avons reçu d'innombrables demandes de renseignements au sujet de la prétendue Expérience de Philadephie ainsi que du rôle supposé qu'y aurait joué le Bureau de Recherche Navale (BRN). [...] En ce qui concerne l'Expérience dePhiladelphie, le BRN n'a jamais fait de recherches sur l'invisibilité, ni en 1943, ni à aucun autre moment (le BRN n'a été fondé qu'en 1946). A la lueur des connaissances actuelles, nos scientifiques estiment qu'une telle expérience est totalement impossible et ne relève que du domaine de la science-fiction. Un découverte d'une telle importance, si elle avait eu lieu, n'aurait sans doute pas pu demeurer secrète tant d'années."




Philadephia Experiment (1984) film de Stewart Raffill

 
_________________
super admin


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Mar - 13:34 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mystére et paranormal Index du Forum -> MYSTERES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE